Comment apprendre à basculer dans la Zone Optimale de Performance ?

Après avoir présenté la préparation mentale auprès de ces jeunes footballeurs en les sensibilisant à la manière d’appréhender l’échec et l’erreur.

Nous sommes partis à la découverte des 3 zones d’action en sport.

Je suis brièvement revenu sur les 4 méthodes pour sortir de la zone de panique et de frustration afin de leur rappeler comment basculer dans la zone de performance :

  1. Je révises mes attentes.
  2. Je me libère des attentes des autres.
  3. Je développe de nouvelles capacités.
  4. Je modifie la perception de mes capacités.

Nous sommes alors au mois de mai 2021.

L’objectif est de leur permettre de reprendre leur sport après plusieurs mois d’arrêt forcé.

Les corps sont fatigués, certains ont été touchés par la maladie de près ou de loin.

Quant aux têtes, je perçois chez certains pas mal d’interrogations après deux saisons tronquées et je ressens une certaine baisse de motivation, d’incertitude mais malgré tout le plaisir de jouer est bien présent.

Afin de faciliter tout ceci et permettre à chacun de s’épanouir, j’utilise un outil propice à l’éveil, au développement de la créativité et de l’intelligence : Le FUNINO.

J’y ajoute quelques variantes afin de favoriser leur compréhension de la nouvelle compétence que je souhaite leur inculquer : Accéder à la Zone Optimale de Performance.

extrait de la formation dispensée par Guylaine GIRARD

Pour cela, je me suis appuyé sur un élément précis que j’ai très vite perçu à savoir leur volonté de gagner.

C’est une qualité essentielle me direz-vous et je vous rejoins.

Toutefois, vouloir gagner à tout prix vous expose inévitablement à des émotions inconfortables quand vous ne parvenez pas à le faire.

Devinez alors vers quelle zone vous vous dirigez sans même vous en rendre compte tellement vous êtes frustrés, en colère, tristes ou déçus…

La zone de panique et de frustration.

Il ne faut pas confondre la combativité et le fait de n’être focalisé que sur le résultat.

N’avoir qu’un objectif de résultat vous expose à de nombreuses difficultés car finalement vous êtes en permanence en équilibre entre les 3 zones d’action en sport.

Et je vous assure que l’équilibre dans ces moments-là est précaire.

On en revient à ce que je leur avais évoqués dans l’épisode 1 à savoir, la peur de l’échec.

Ce fût alors le bon moment pour leur présenter le contenu de la phase de préparation à la compétition.

Les 3 types de coaching de l’entraîneur

Pour me faire comprendre, j’ai disposé une coupelle de couleur orange qui représente mon point de départ ( là où nous en sommes en ce mois de mai 2021 ).

J’ai avancé de 5 pas et j’ai déposé au sol une coupelle de couleur bleue que j’ai nommé Maîtrise.

Ensuite j’ai à nouveau avancé de 3 pas pour déposer au sol, une coupelle de couleur rouge que j’ai intitulée Combativité.

Enfin j’ai poursuivi ma ligne droite et déposé au bout de 2 pas supplémentaires, une coupelle jaune appelée Intensité.

Sur une base de 10 pas, 5 concernent la Maîtrise ( 50 % ), les 3 suivants symbolisent la Combativité ( 30 % ) et les 2 derniers valorisent l’intensité ( 20 % ).

La phase de préparation

MAÎTRISEINTENSITÉ COMBATIVITÉ
0 à 50 %50 à 70 %70 à 100 %
En phase de préparation, on va privilégier la maîtrise tout en s’appuyant sur la combativité et valoriser l’intensité.

La phase de pré compétition

MAÎTRISEINTENSITÉ COMBATIVITÉ
0 à 25 %25 à 55 %55 à 100 %
En phase de pré compétition, on va privilégier la combativité et s’appuyer sur l’intensité tout en valorisant la maîtrise.

La phase de compétition

MAÎTRISEINTENSITÉ COMBATIVITÉ
0 à 15 %15 à 65 %65 à 100 %
En phase de compétition, on va privilégier l’intensité et s’appuyer sur la combativité, la maîtrise ayant été travaillée auparavant ( automatismes ).

Je n’ai évidemment évoqué que la phase de préparation auprès des jeunes car c’est celle-ci qui était l’objet de toutes nos préoccupations.

Je l’ai fait de la manière suivante :

” Dans cette phase préparatoire à la saison U14, je vous invite à vous appuyer sur le visuel disposé sur le terrain afin de comprendre la nécessité de maîtriser les principes de jeu ( technique – tactique ) tout en développant votre combativité et en saupoudrant le tout d’une bonne dose d’intensité.”

J’ai ensuite questionné l’ensemble du groupe afin d’établir ensemble les grands principes régissant l’habileté correspondant à la Maîtrise.

L’objectif était de les amener à réfléchir sur les éléments clés qui composent cette habileté et ainsi permettre à chacun de s’en imprégner petit à petit.

Le but ultime de cette démarche :

  • Parvenir lors des séances à se familiariser avec ces éléments.
  • Leur permettre d’exprimer tout leur potentiel.
Conquérir la réussite et faciliter la progression grâce aux objectifs de processus.

Définir et comprendre l’objectif de processus

C’est un objectif sur lequel l’athlète a le plein contrôle, il est en lien avec l’exécution et la forme d’un geste technique, tactique ou stratégique.

Ce type d’objectif ne dépend entièrement que du sportif et non de la performance globale de l’équipe, des coéquipiers ou des partenaires d’entraînement.

Il est formulé de manière positive, il est réaliste et atteignable et il est perceptible grâce aux sens tels que la vue, l’ouïe ou les sensations ressenties.

Il permet de donner un cap à suivre et d’identifier ce vers quoi le sportif souhaite tendre.

Ex : Je souhaite développer mes capacités à maîtriser le ballon. Pour cela, je réalise chaque semaine 300 jongles au total.

Pour finir, poser un objectif de processus permet de nommer ce que je veux réaliser vraiment et non ce que je veux éviter.

Ex : Je ne souhaite pas faire d’erreur devient je développe ma capacité à rebondir dès que je perds le ballon tel un chien courant après la balle.

Comment évoluer dans la Zone Optimale de Performance ( ZOP ) ?

Quand j’évolue dans la zone de performance optimale, je suis focalisé sur le moment présent. Je ne crains pas ce qui va arriver si je me comporte de telle ou telle façon et je ne me réfère pas à ce qui s’est passé avant comme les erreurs et les échecs.

J’agis ICI et MAINTENANT !

Je suis complètement immergé dans l’action, j’exécute les tâches sans effort et sans avoir besoin de réfléchir. Je recherche l’efficacité plutôt que la perfection.

Je me sens détendu et énergique !

Je suis concentré sur ce que je suis entrain d’accomplir, je fais confiance à mon entraînement, à mes capacités et à mes automatismes.

Je performe de manière fluide avec un bon synchronisme !

Je ne me juge pas, je ne me donne pas d’instructions du type il faut que…

Je suis neutre, aligné(e), en phase avec mes valeurs et je favorise l’appréciation, le plaisir et la gratitude !

Pour y parvenir, il est nécessaire d’entraîner et de maîtriser les 3 habiletés indispensables :

  • La concentration qui est liée à la maîtrise.
  • La visualisation liée à l’intensité.
  • L’activation liée à la combativité.

On peut même en ajouter une quatrième, la maîtrise de la respiration.

Nous verrons tout cela dans le prochain épisode !

En attendant, vous pouvez me poser vos questions en cliquant sur le lien ou me laisser un commentaire ci-dessous.

Découvrir, s'initier, se former à la préparation mentale sportive.

error

Vous aimez ce site, rejoignez le Projet Rabeles sur

Découvrir Le Projet Rabeles