Pourquoi et comment la connaissance de soi peut améliorer vos performances ?

Dis-moi qui tu es et je te dirai où tu vas !

Pour l’athlète, la connaissance de soi est un atout important qui peut lui ouvrir en grand les portes de l’épanouissement personnel et celles de la performance sportive.

C’est en approfondissant la connaissance de soi dans sa globalité que l’individu va décupler son potentiel d’athlète.

En ayant une connaissance approfondie de lui même, en réalisant ses forces et ses faiblesses, l’athlète pourra apprendre à gérer les différentes situations auxquelles le sport peut lui permettre de se confronter.

Améliorer la connaissance de soi au travers de la préparation mentale, revient à renforcer la clé de voûte qui soutient l’ensemble de l’individu qu’il représente.

Déterminer qui on est vraiment avec nos points de force, nos sources de progression et d’amélioration va contribuer à renforcer l’estime de soi et développer la confiance en soi.

En précisant mes raisons d’être, en définissant les contours de mon caractère, je vais étayer les fondations de ma personnalité et préciser les piliers sur lesquels reposent mes projets, mes attentes, mes ambitions et tout ce qui détermine et caractérise mon engagement dans la vie en général et dans mon sport en particulier.

renforcer la clé de voûte qui soutient l’ensemble de l’individu qu’il représente.

Pourquoi je pratique ce sport ?

Cette question semble au premier abord, des plus simples et des plus évidentes et pourtant si tu te la poses à toi-même et que tu prends le temps d’y répondre, tu constateras qu’il n’est pas si facile de bâtir une réponse élaborée et approfondie.

Ici, on cherche véritablement à préciser les raisons et les motivations profondes qui nous ont attirées vers ce sport, celles qui nous poussent à endurer des charges de travail conséquentes et enfin ce qui demain nous poussera encore et encore à nous surpasser pour atteindre nos objectifs.

Chacun d’entre nous a ses propres sources de motivation. Tout ce qui nous guide, nous pousse à pratiquer, à faire de la compétition représente un pilier sur lequel repose notre détermination et notre engagement envers notre sport.

Le définir, le caractériser de manière précise nous offre la possibilité de nous soutenir dans les moments de doutes, de blessures et de contre-performances.

Le définir, le caractériser de manière précise nous offre la possibilité de nous soutenir dans les moments de doute…

Si tu te décourages, souviens-toi pourquoi tu as commencé…

Qu’est-ce que j’aime le plus dans mon sport ?

Certains vous répondront qu’ils aiment avant tout faire de la compétition et se mesurer aux autres pour étancher leur soif de victoire.

D’autres vous diront qu’ils pratiquent car ils apprécient avant tout l’aspect technique, la stratégie et que cela nourrit leur besoin d’apprendre et de comprendre.

Enfin pour certains, cela répond à leur besoin d’être ensemble, de partager, de communiquer, de vivre des émotions intenses.

Toutes ces sources de motivation se valent autant les unes que les autres et comprendre les raisons pour lesquelles on aime et on pratique ce sport renforcent nos fondations et permet d’insuffler au corps et à l’esprit, ce petit supplément d’âme qui nous pousse à nous dépasser chaque jour un peu plus pour favoriser notre progression.

ce petit supplément d’âme qui nous pousse à nous dépasser chaque jour…

Si ton esprit est motivé, ton corps suivra…

Quelles sont mes 5 forces principales ?

Définir ses forces et les caractériser en les associant à un événement précis survenu en compétition peut se révéler un excellent moyen de se maintenir dans la zone de performance quand on sent que les choses commencent à nous échapper.

Dans ces situations là, on est en proie aux doutes et à la frustration. Cela peut survenir dès l’échauffement pré compétition ou durant l’épreuve elle même.

Alors que tout se passait bien, qu’on avait le sentiment de maîtriser le cours des événements, patatras, la machine se dérègle et l’impression de manquer de maîtrise génère le doute et favorise l’erreur ou la peur d’échouer.

Dans ces moments-là, on a besoin d’être en capacité de rebondir rapidement pour ne pas basculer dans la zone de frustration et/ou de panique.

Connaître ses points forts permet alors de revenir à l’équilibre dans un premier temps et ainsi cesser de vaciller mentalement.

Puis l’équilibre retrouvé, on va pouvoir s’appuyer sur ce pilier des 5 forces pour maintenir un bon niveau de performance qui va favoriser un retour au calme et par voie de conséquence une disponibilité retrouvée pour atteindre la zone de performance et s’y maintenir.

Quand tu es sur le point de basculer ou de laisser tomber, repense à ce qui tout ce qui fait ta force…

Qu’est-ce qui donne un sens à ma vie ?

Cette question peut sembler surprenante mais en réalité, elle est essentielle tant dans la vie en général que dans la pratique du sport en particulier.

Donner un sens à ce que l’on fait va nous permettre de favoriser la mise en action en activant notre motivation et en favorisant notre capacité à dépasser ce qui nous freine.

Ces derniers mois n’ont pas été faciles pour les sportifs. La pandémie a modifié complètement la préparation des sportifs, désorganiser leurs méthodes de travail et les compétitions.

Les athlètes, au départ, déçus, désorientés voire démotivés se sont appuyés sur l’essence même de leur sport et le sens profond de ce que représente leur pratique sportive afin de surmonter la déception et ainsi parvenir à s’adapter et faire face.

En t’appuyant sur ce qui est vraiment important pour toi, sur ce qui est fondamental pour te sentir épanoui dans la vie et dans ton sport, tu vas définir ce qui compte vraiment pour toi.

Sache qu’il est primordial de poursuivre ta véritable passion, cette activité quelle qu’elle soit qui va déclencher chez toi cette sensation de bonheur, de plénitude et qui va te gonfler d’énergie.

Tu dois mettre en avant l’ensemble des liens tissés au travers des rencontres que tu as faites, que tu fais ou que tu feras grâce à ta pratique sportive.

Cela peut passer par des échanges avec tes partenaires d’entraînement, tes coéquipiers ou tes entraîneurs.

Cela peut passer aussi par des rencontres avec un mentor, un guide, un référent qui saura te transmettre sa force, son courage, sa passion ou encore sa détermination.

Tous ses moments partagés contribuent à structurer l’athlète et l’être humain que tu es et que tu souhaites devenir.

En faisant d’une expérience agréable ou difficile, une opportunité d’apprendre, de progresser et d’avancer, tu développeras ta capacité à réaliser tes ambitions et tes objectifs.

Là où règnent force intérieure et confiance en soi, disparaissent méfiance, peur et doute…

Réfléchissons à ce qui possède vraiment une valeur, à ce qui donne un sens à notre vie, et ordonnons nos priorités en conséquence.

Dalaï Lama

En quoi cette pratique sportive me convient et permet à mes forces de bien s’exprimer ?

Quand je ne réussis pas, je me sens souvent frustré et j’éprouve de la colère. Parfois je me sens stressé et à d’autres moments je ressens de la déception.

Mon sport me permet de vivre des situations face auxquelles je dois déployer tout un arsenal de moyens physiques, techniques, tactiques et mentaux afin d’atteindre mes objectifs et les buts que je me suis fixés.

Si j’aime être un leader, je peux déployer ma force, ma volonté de gagner afin d’entraîner dans mon sillage le reste de l’équipe ou mon groupe d’entraînement.

Si la tactique et la stratégie me motivent, je peux enseigner aux autres l’art et la manière d’atteindre son but.

Si j’ai besoin de faire preuve d’empathie envers mon entraîneur ou mes coéquipiers, mon sport peut me permettre de contribuer au bien être des autres et de collaborer pour me mettre au service de l’équipe, du groupe ou dans le but d’optimiser mes performances individuelles.

Mon sport peut me guider dans la manière dont je le perçois de prime abord.

Il peut m’enseigner à nuancer mon côté fonceur et obstiné.

Il peut m’apprendre à calmer mes inquiétudes et à prendre les bonnes décisions au bon moment.

Enfin il peut m’aider à faire les bons choix afin de préserver l’équilibre du groupe et à stabiliser les tensions en facilitant l’harmonie.

Connaître les raisons pour lesquelles je pratique mon sport est un excellent moyen de revenir à l’équilibre quand tout ne se déroule pas comme on le souhaite.

Établir ses raisons d’être revient à définir un projet personnel considéré comme vital pour celui qui le porte.

Ce projet est solide dans le temps qu’on lui consacre, volumineux et gratifiant par la vision positive qu’on lui porte, autonome car il dépend de soi plutôt que des autres. ( extrait de la bible de la préparation mentale de C. Target, Edition Amphora ).

Définir ses raisons d’être revient à structurer le fonctionnement de l’athlète.

Elles vont encadrer la démarche personnelle du sportif afin de lui permettre de s’accomplir en tant qu’individu avant tout puis en tant qu’athlète.

Elles vont représenter les piliers, les fondations profondes et cristalliser les sources de motivation qui permettront au sportif d’atteindre la performance et de renforcer son estime de soi.

Afficher l’image source

Découvrir, s'initier, se former à la préparation mentale sportive.

4 réponses sur “Pourquoi et comment la connaissance de soi peut améliorer vos performances ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez ce site, rejoignez le Projet Rabeles sur

Découvrir Le Projet Rabeles